Marcel Petit

Contrainte par corps

Dénonciation, arrestation, torture.
Marcel Petit passe de la prison militaire de Toulouse
à Fresnes, puis à Compiègne
avant d’arriver à Buchenwald, et enfin à Dora.
L’auteur décrit la barbarie nazie,
les transports de déportés dans des wagons à bestiaux.
Il rapporte les terribles conditions de survie à Dora
où étaient fabriquées les bombes volantes
destinées à terrasser l’Angleterre.
Il détaille les épouvantables semaines
qui ont précédé la libération des camps.
Seules l’entraide, et la solidarité
donnaient une chance de survivre dans cet enfer.

Ces souvenirs inédits constituent un témoignage exceptionnel
rédigé immédiatement au retour de déportation.
Ils sont accompagnés de documents personnels
conservés précieusement par la famille de Marcel Petit.

Parution Avril 2009

Pour acheter cet ouvrage :
    THELIA-REF
    THELIA-TITRE
    THELIA-PROMO[THELIA-PRIX2 € au lieu de THELIA-PRIX €][THELIA-PRIX €]
    Ajouter au panier

Témoignage

L’auteur
Marcel Petit dirigeait l’Ecole vétérinaire de Toulouse en 1942.
Responsable du réseau de résistance Prunus il préparait le plasticage de la Poudrerie.

Mon compte => Se connecter|Mot de passe perdu ou oublié |Mon compte|Se déconnecter |Votre panier contient THELIA-PANIER_NBART article(s). |Votre panier est vide
© Editions Empreinte - Réalisation Parcours - Graphisme Christine Baille